Voyage à Tabriz 6

Publié le par Qui-a

      La transformation sociale et l’évolution du mode  de vie à Tabriz, comme un peu partout dans le monde,  ont poussé plus en plus les habitants à abandonner leurs maisons avec un jardin pour aller vivre dans des appartements et des immeubles à plusieurs étages . De ce fait les animaux domestiques et plus particulièrement les chats ont été les premières victimes de ce mouvement en perdant carrément leurs domiciles ou abris potentiels dans l’ancienne structure de la ville pour les chats errants. Les chats dans cette situation sont amenés pour se nourrir ou trouver un coin pour se protéger ou dormir, à monter via les escaliers de secours prévus sur chaque bâtiment à plusieurs étages, sur les terrasses des appartements. Les Tabrizis encore sensibles au cas des animaux offrent parfois un carton et un peu de restes de leurs repas mais évidement cela en les empêchant d’entrer à l’intérieur. 

DSC00698.JPGDSC00748.JPGDSC00749.JPGDSC00765.JPGDSC00795.JPG

Commenter cet article